Ombre invaincue, vie et destin des collabos




Du cinéma à l’histoire

 

D’abord acteur au cinéma (on l’a vu dans le rôle de Lucien, amoureux transi de Danièle Delorme dans Un éléphant ça trompe énormément et aussi dans Trois places pour le 26 avec Yves Montand), Christophe Bourseiller s’est tourné vers l’histoire et est l’auteur d’une cinquantaine de livres, dont Vie et mort de Guy Debord (Plon, 1999), Nouvelle histoire de l’ultra-gauche (éditions du Cerf, 2021) ou La Nouvelle Extrême Droite (éditions du Rocher, 2002). Sorti en septembre 2021, Ombre invaincue est tirée de sa thèse de doctorat d’histoire, menée sous la direction de Pascal Ory.

 

La survie des collaborateurs

 

Christophe Bourseiller s’attache dans ce livre à retracer l’itinéraire des collaborateurs membre du Parti Populaire Français (PPF), du Rassemblement National Populaire (RNP) et du Mouvement Social-révolutionnaire pour la Révolution Nationale (MSR) issu de la Cagoule  (et financé par Eugene Schueller, fondateur de L’Oréal). C’est une histoire assez bien connue et documentée (Pascal Ory en son temps s’y était intéressé. Les pages consacrées à la fuite de ces collabos vers l’Allemagne en été 1944 puis le sauve-qui-peut de mai 1945 sont très bien écrites. On sait moins peut-être comment ils ont survécu après la guerre et la disparition de leurs chefs (Doriot tué par un avion allié, Déat se cachant en Italie…). L’après-guerre leur offre une occasion de se reconvertir grâce à l’anticommunisme de la guerre froide et la… construction européenne. Un Georges Albertini, ancien membre de la SFIO et du RNP de Déat, s’appuie sur différents réseaux (dont anciens collabos et ex-nazis) et devient un conseiller écouté des politiques (citons Guy Mollet et, plus tard, Georges Pompidou).

 

Un ouvrage à lire sur ce groupe de personnes dont le rôle dans la vie sociale et politique française ne s’est pas arrêté en 1945.

 

 

Sylvain Bonnet

 

Christophe Bourseiller, Ombre invaincue, la survie de la collaboration dans la France de l’après-guerre 1944-1954, Perrin, septembre 2021, 460 pages, 22 €


Share

Articles relatifs :

About Sylvain Bonnet

Spécialiste en romans noirs et ouvrages d'Histoire, auteur de nouvelles et collaborateur de Boojum et ActuSF.