Pour la reine, l’hommage mérité à la reine d’Angleterre




Un personnage étrange

On a assisté récemment au jubilé de platine d’Elisabeth II, reine de Grande-Bretagne depuis 1952. Il est difficile en France de se faire une idée du personnage, souvent moqué pour ses tenues jugées d’un autre temps, pour les vicissitudes de ses enfants. Jean des Cars, un des grands spécialistes de la famille royale d’Angleterre, auteur d’une biographie de la reine parue chez Perrin en 2021, livre ici un essai sur ce personnage singulier.

Elle est déjà dans l’histoire

Si Elisabeth II ne gouverne pas, elle règne. Elle sait aussi tout, grâce à la petite boîte rouge qui l’informe des dossiers en cours depuis son accession au trône. Et elle lit tout : dossiers, notes, dépêches secrètes, tout. Elle a impressionné Churchill, le premier de ses premiers ministres, par sa connaissance précise des problèmes de l’Angleterre. Il se dit qu’elle conseille parfois ses premiers ministres encore novices… Jeune princesse courageuse, rappelons qu’elle a connu (et participé) la seconde guerre mondiale. Elle a croisé des titans comme Churchill donc ou de Gaulle. Rappelons aussi qu’elle est la seule chef d’Etat à avoir su trouver les mots à dire lors du premier confinement. Alors, pour une fois, soyons d’accord avec Jean des Cars : c’est une grande reine et tant pis si son petit-fils a préféré l’Amérique.

Un essai passionnant.

 

 

Sylvain Bonnet

Jean des Cars, Pour la reine, Perrin, mai 2022, 227 pages, 15 €


Share

Articles relatifs :

About Sylvain Bonnet

Spécialiste en romans noirs et ouvrages d'Histoire, auteur de nouvelles et collaborateur de Boojum et ActuSF.