Un autre monde, le retour de la guerre

Un commentateur du monde actuel

Deux fois directeur éditorial du Monde, ancien correspondant à Washington, Alain Frachon s’est imposé comme un chroniqueur parfois désabusé mais jamais désespéré du monde actuel. On lui doit notamment un essai, coécrit avec Daniel Vernet, La Chine contre l’Amérique (Grasset, 2012), où il annonçait comme d’autres ce qui sera le conflit majeur de la première moitié du XXIe siècle. Un autre monde rassemble des chroniques, rédigées entre 2014 et 2022 auquel Frachon a ajouté un essai inédit sur la Chine.

Le basculement du monde

Le sous-titre de l’ouvrage, l’ère des dictateurs, annonce la couleur. Pour Alain Frachon, la démocratie libérale, après une forte expansion dans le monde suite à la chute du mur de Berlin, est entrée en crise et subit la concurrence de l’autocratie politique, en place à Pékin et à Moscou, et de la démocratie « illibérale » qui s’épanouit en Pologne et en Hongrie. Et les années 2014-2022 sont en effet marqués par les progrès constants de ces dictatures, surtout la Chine d’ailleurs : sa croissance économique aide à financer les ambitions géopolitiques. On est d’accord avec l’auteur pour souligner que la présidence Trump a achevé de décrédibiliser la parole américaine (on le voit dans les négociations sur le nucléaire iranien où les mollahs n’ont aucune confiance dans les USA, gardant en mémoire la décision de Trump de sortir de l’accord de 2015 signé par Obama) tout en faisant de la Chine l’adversaire des USA : c’est d’ailleurs un des seuls points d’accord entre Républicains et Démocrates, l’Amérique étant plus divisée que jamais.

L’invasion de l’Ukraine marque en tout cas le basculement de notre monde, Taïwan suivra tôt ou tard… et on ne parle même pas de l’Iran.

Un essai glaçant…

Sylvain Bonnet

Alain Frachon, Un autre monde, l’ère des dictateurs, Perrin, mai 2022, 384 pages, 21 €

About Sylvain Bonnet

Spécialiste en romans noirs et ouvrages d'Histoire, auteur de nouvelles et collaborateur de Boojum et ActuSF.