Duperie Archive

  • "Je le savais. (...) Je pensais que ce serait sans conséquence. Voyez-vous, j'espérais...(...) Il faut que vous compreniez bien que je vous aime. Ne pensez pas que je vais me consoler de vous, ni vous oublier, ni vous remplacer. Je n'ai plus l'âge de ces substitutions. (...) Voyez-vous, Lucile, vous me reviendrez : Je vous aime pour vous. Antoine vous aime pour ce que vous êtes ensemble."

    La Chamade, de Françoise Sagan

    "Je le savais. (...) Je pensais que ce serait sans conséquence. Voyez-vous, j'espérais...(...) Il faut que vous compreniez bien que je vous aime. Ne pensez pas que je vais me consoler de vous, ni vous oublier, ni vous remplacer. Je n'ai plus l'âge de ces substitutions. (...) Voyez-vous, Lucile, vous me reviendrez : Je vous aime pour vous. Antoine vous aime pour ce que vous êtes ensemble."

    Continue Reading...