sarah Archive

  • La nuit du 16 juillet 1942, une petite fille fait partie, avec son père et sa mère, des nombreux juifs qui furent raflés, puis séquestrés pendant des jours au Vélodrome d'Hiver, en plein coeur de Paris, avant d'être déportés vers Auschwitz.

    Elle s'appelait Sarah, de Tatiana de Rosnay

    La nuit du 16 juillet 1942, une petite fille fait partie, avec son père et sa mère, des nombreux juifs qui furent raflés, puis séquestrés pendant des jours au Vélodrome d'Hiver, en plein coeur de Paris, avant d'être déportés vers Auschwitz.

    Continue Reading...